Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Soblacktie

Rolex Daytona Ultimatum par Phillips auction, des records en perspective

Rolex.jpgPhillips en association avec Bacs & Russo est la maison aux enchères de référence ultime sur le marché des montres de collection de prestige. Dans quelques semaines, les 12 et 13 Mai, à l’hôtel La Réserve de Genève se tiendra les deux prochaines ventes horlogères. Une très excitante double vacation pour tous les grands amateurs d’horlogerie à savoir « The Geneva Watch Auction : Seven » et la vente Rolex « Daytona Ultimatum ». Je vous propose de découvrir quelques unes des pièces les plus rares qui seront présentées et feront tourner la tête de tous les grands collectionneurs !

La vente Geneva watch auction 7 proposera 200 lots d’une rare qualité avec des pièces exceptionnelles, à l’image d’une possiblement unique Patek Philippe Reference 2499/100, de deux rares versions de la Rolex 6062 Triple Calendar Moonphase ou encore d’une splendide sélection de montre Breguet. Vous vous en doutez pour moi, l’évènement phare sera la vacation Daytona Ultimatum avec 32 modèles de Rolex Cosmograph Daytona, les plus rares, les mieux préservées et disponibles sur le marché. La vente Daytona Ultimatum sera placée sous la curation et l’expertise du collectionneur, auteur, Pucci Papaleo, véritable autorité concernant la maison Rolex. Nous lui devons notamment la publication « Ultimate Rolex Daytona », une anthologie de 600 pages consacrée uniquement au célèbre Cosmograph.

Parmi les 32 prestigieuses Daytona proposées à la vente en mai prochain, nous pouvons déjà mentionner 4 stars parmi les stars… la "Pintabian", référence 6265 de 1974 en acier avec ses 3 sous cadrans chocolat (estimation CHF 100,000-200,000). La "Ricciardi" Panda cadran « Paul Newman », référence 6263 de 1969, elle aussi en acier mais disposant d’une rare « double signature » du cadran, celle de Rolex et celle du distributeur Joyeria Ricciardi (estimation CHF 400,000-800,000). La "John Player Special" cadran « Paul Newman », référence 6241 cira 1968, en boitier or jaune et dont le surnom provient du cigarettier John Player Special dont les codes graphiques et esthétiques étaient la couleur or sur fond noir (estimation CHF 500,000-1,000,000). Dernière Daytona que je vais vous présenter aujourd’hui et pas des moindres, l’unique Cosmograph Daytona référence 6265/9 en or blanc, produite en 1970 et vendue en 1971 par un distributeur allemand. Avec une estimation au delà des 3 millions de Francs Suisse, sera t elle la nouvelle icône des collectionneurs après le record exceptionnel de l’ancienne 6239 ayant appartenu à Paul Newman et vendue par Phillips en Octobre dernier pour presque 18 millions de dollars ! Réponse en Mai prochain.

Rolex Cosmograph Daytona The Unicorn in 18 karat white gold reference 6265 (3).jpg

Rolex Cosmograph Daytona The Unicorn in 18 karat white gold reference 6265.jpg

112510_SOLDIER_V2.jpg

114727_SOLDIER_V2.jpg

Pintabian 1.jpg

The Ricciardi Panda 1.jpg

The John Player Special 1.jpg© Photos - Phillips Auction

Les commentaires sont fermés.