12/02/2013

Louis Vuitton - Haute joaillerie - High jewellery - Voyage dans le temps

malletier,louis vuitton,lvmh,marc jacobs,fashion,mode,designer,art director,directeur artistique,luxe,luxury,artistique,paris,place vendôme,boutique,store,art,fashion collection,élégance,haute joaillerie,high jewellery,jewelry,joaillerie,lorenz bäumer,voyage dans le temps,monogram infiniti,diamonds,diamants,or gris,gold grey,parure,bague,ring,collier,necklace

Qui se souvient qu'il y a quelques années, Camille Miceli et Pharell Williams avaient ensemble collaboré autour de pièces de joaillerie pour Louis Vuitton ? Peu de personnes... aujourd'hui la discrètion médiatique des productions haute joaillerie de Louis Vuitton est largement compensée par son arrivée place Vendôme en 2012. Avec sa nouvelle collection, Voyage dans le temps, le géant du luxe nous présente une ligne brillante et surprenante comme Paris sous la neige. Une profusion de diamants, d'or blanc et de perles, maîtrisée avec délicatesse par le directeur artistique de la joaillerie maison, Lorenz Bäumer. Ces 17 pièces magnifiques se déclinent en trois évocations poétiques : Dentelle d'hiver, Monogram Infini et Galaxie Monogram. Sous la neige, des trésors...

Who remembers that a few years ago, Camille Miceli and Pharell Williams collaborated together on jewelry items for Louis Vuitton ? Not many people... today the low media profile of Louis Vuitton’s fine jewelry is largely compensated for by his arrival on Place Vendôme in 2012. With this new collection, Voyage dans le temps, the luxury giant introduces a line as brilliant and stunning as Paris in the snow ; a profusion of diamonds, white gold, and pearls, delicately managed by the jewelry house's artistic director, Lorenz Bäumer. These 17 items come in three poetic expressions: Dentelle d'hiver, Monogram Infini, and Galaxie Monogram. Treasures in the snow...

Lire la suite

09/01/2009

Cooool man !

Louis Vuitton stephen sprouse shop soho.jpg

Hier à New-York, la maison Louis Vuitton et son directeur artistique, Marc Jacobs, rendaient hommage à Stephen Sprouse, artiste graffeur de la scène new-yorkaise, décédé en mars 2004. Sprouse qui a été au début de l'ère Jacobs un partenaire créatif du célèbre monogramme français, je pense que vous avez en mémoire les sacs, bagages, accessoires taggés de couleurs vives et autrement plus intéressant que la période Murakami (un avis tout personnel).

Un nouvel "street chic" engouement. Deux pièces en édition limitées furent lancées, un t-shirt à 70 exemplaires, vendu 250 $ pièce et surtout 3 planches de skateboard vendu dans une malle spéciale. Prix du skateboard et de son étui, 8250 $. Oui le prix de l'exclusivité. A part Tony Hawk et Pharell Williams, je ne sais pas qui pourrait s'offrir un telle planche.

Oui un objet de plus à ranger dans les créations extraordinaires des artisans du luxe.

Trois évènements étaient prévus pour l'occasion, un cocktail donné en la boutique Louis Vuitton de Greene Street, une rétrospective sur Sprouse à la Deitch Projects Wooster Gallery et une soirée à la Bowery ballroom (salle de concert, merci wiki...), avec un show de Debbie Harry et suivait un set de DJ Jus Ske.

La suite de mon retour sur la tendance street chic, sûrement la semaine prochaine.

louis vuitton stephen sprouse skate.jpg

27/09/2008

Kaws & Jerry...

Kaws & Jacobs 01.jpg

Ce n'est pas la peine de faire toutes les boutiques de la capitale ce week-end, il faudra attendre lundi pour attraper les petites souris.

L'idée de faire appel à des graffeurs ou autres graphistes de talent pour arriver à une collaboration explosive d'un point de vue buzzesque ne date pas de hier, tout le monde se souviendra de Stephen Sprouse et de Louis-Vuitton et arrivé Murakami encore avec Vuitton, Pharell Williams... bon je ne vais pas vous les faire tous.

Cette fois-ci, Marc Jacobs a décidé de le garder pour lui et c'est Kaws qui s'y colle pour designer une paire de ballerines souris. Une manière bien à lui de rendre hommage aux 10 ans des ballerines souris. Une édition limitée à 200 paires dans le monde, disponible exclusivement chez colette à Paris, OriginalFake à Tokyo, et les boutiques Marc Jacobs de Londres et aux Etats-Unis. Mesdemoiselles, jacobs addicts, je ne vous pose même pas la question de savoir où vous serez lundi matin à 10h.

Je suis super sympa de vous mettre l'information ce week-end, cela vous laisse le temps de prendre votre billet pour la capitale.

Lire la suite